Ce qu’il y a à voir sur la route entre Cartagena et Santa Marta ?

En partant tout près de l’aéroport de Cartagena dans le quartier de Crespo, nous passons au coté du village de la Boquilla qui offre des fruits de mers en grande quantité et des tours en pirogue pour voir les mangroves et passer par le tunnel de l’amour.

Après la Boquilla, nous passons près de Manzanillo del Mar, qui est une plage tranquille et en développement. Nous sortons de la province de Bolivar pour entrer dans celle d’Atlantico.

Entre Cartagena et Barranquilla, donc à environ 50 km, nous arrivons à Totumo qui est célèbre pour son volcan de boue où une visite s’impose pour prendre un bain et des massages. Un prix minime d’entrée est demandé.

 


 

Une vingtaine de kilomètre plus loin, nous passons un établissement construit avec le chapeau colombien Vueltio et un arrêt pourrait être envisagé pour manger quelque chose et prendre des photos. Des lieux de détentes avec piscines sont tout près de ce lieu afin de passer des journées tranquilles au bord de la piscine.

Le village de Puerto Colombia arrive rapidement et est un lieu de villégiature pour les gens de Barranquilla. Par la suite nous pénétrons dans la gigantesque ville de Barranquilla qui est très industrielle et situé au bord du fleuve Magdalena qui traverse une grande partie de la Colombie du nord au sud. Environ 30 minutes avant de sortir de la ville par le seul pont existant au dessus du fleuve (pont Alberto Pumarejo). C’est à éviter durant son célèbre Carnaval à moins de vouloir y aller pour cela.

Une fois de l’autre coté du fleuve Magdalena, la route est rapide pour Santa Marta en traversant une zone protégée, soit celle du Parc National Isla de Salamanca qui est un lieu de convergence entre l’eau douce du fleuve Magdalena et l’eau salé de la mer des Caraïbes, et où des mangroves sont observables en chemin.

Toutefois, la construction de la route, qui avait été construit avant d'être déclaré zone protégée, a entravé des problèmes en obstruant des voies qui reliaient la Cienaga Grande de Santa Marta au fleuve Magdalena. Cette situation a causé la mort à de nombreuses mangroves et asséché la terre. Nous pouvons aussi voir plusieurs cactus car il y a plus d’évaporation de l’eau à cause de la chaleur que de pluie qui tombe sur la région.

Le village de la Cienega est situé environ à une vingtaine de kilomètres avant d’arriver à Santa Marta et nous pouvons voir la Cienega Grande qui ressemble à une grande mer intérieure. Plusieurs vendeurs au bord de la route offrent des œufs frais directement de leur terre et également d’autres produits de consommation. Les montagnes de la Sierra Nevada nous offrent une vue spectaculaire en s’étendant majestueusement jusqu’à la mer.

 

 

» Retour à l'article : Sur la route de Santa Marta – Vacances de 1 ou 2 jours
 


 

Claude Lasanté

http://www.cartagena-indias.com

claude@editionsmelonic.com