Decameron Baru - Informations "live"

10 juin 2010. Ma femme Diana (Colombienne) et moi Claude (Canadien), avons passé 5 jours à l'hôtel Decameron sur l'île de Barú en Colombie au milieu de juin 2010. Comme nous habitons Cartagena et aimons voyager, nous offrons ici des images, vidéos et informations selon la demande des gens sur des forums de voyages et également qui nous ont contacté depuis longtemps afin d'avoir l'heure juste depuis que Nolitours a officiellement décidé de mettre à nouveau Cartagena et Barú comme destination pour 2010-2011.

 

Alors, nous vous souhaitons un bon voyage virtuel avec nous !

 

Partager cet article sur vos réseaux sociaux préférés  Share

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1. Le transport jusqu'à Barú et l'entrée au Decameron

Une autobus moderne et climatisée nous transport à Baru en passant au devant de la muraille, le centro, Getzemani, Manga, Mamonal et Pasacaballo. À cet endroit, nous prenons un ferry pour passer le canal del Dique. Une fois sur Baru, le chemin en terre est difficile mais il y a des infrastructures qui prévoient une route d'asphalte. Nous passons les petits villages de Ararca et Santana et arrivons 30 minutes plus tard au Decameron. Plus de 75 % des employés du Decameron Barú vivent dans ces deux petits villages. Durée total du trajet : 1h45.

 

           

           

 

2. La plage et la mer

La plage est très bien et la vue sur la mer est magnifique. Actuellement c'est nuageux et cela ne donne pas de belles photos. On peut s'y baigner en toute tranquillité et la plage ferme à 18h00, donc aucune baignade en mer pour une raison de sécurité. Les images durant une journée de soleil sont très différentes de celles quand c'est nuageux.

 

           

           

           

 

3. Les chambres

Elles sont spacieuses avec une grande salle de bain très propre. Un air climatisé "split" ainsi qu'une télé au plasma sont bien aménagés. Un séchoir est fourni ainsi que deux lits doubles avec une banquette qui peut servir de lit. Une petite table avec chaises et un petit frigo font partie des meubles. Sur le balcon ou la terrasse, vous avez deux chaises, une table et une chaise longue. Les meilleures chambres (vue sur mer) sont celle du bâtiment 1, donc les chambres commençant par le numéro 1 (exemple : 1204 ou 1320). Un coffret de sécurité est placé dans le garde-robe.

 

           

     

 

4. Les piscines et le complexe

Très grand complexe et en entrant sur le site, nous apercevons deux terrains de tennis à gauche et un théâtre en plein air où le département des activités font leus spectacles le soir. Plusieurs piscines sont disponibles. La réception est tout juste en face où vous pouvez changer de l'argent et à gauche le comptoir du Decameron Explorer pour les excursions. Au salon, il y a uniquement un ordinateur disponible et si vous emmenez un portable, alors la connexion sans fil est accessible uniquement à cet endroit (pas disponible dans les chambres).

 

          

           

           

           

              

 

5. Les restaurants et les bars

La nourriture et le service sont excellents. Le resto principale se trouve en dessous de la réception et les déjeuners sont servis selon le type buffet ainsi que le dîner et souper. En bas, pres de la plage est situé les restaurants Italien et celui des fruits de mer. Un snack bar est disponible jusqu'à 2h00 am presqu'au même endroit. Vous pouvez faire des demandes spéciales en communiquant avec les responsables des restaurants : Guillermo, Miguel ou Ulys. Les bars sont bien localisés et très peu de Colombiens donnent des pourboires et ainsi reçoivent un service "normal".

 

           

        

 

6. Les activités

Il y a beaucoup d'animation sur la plage et sur le site. Le soir à 21h30 on y présente souvent un show au théâtre de plein air situé au coté des courts de tennis près de l'entrée sur le site. La discothèque est au coté du resto italien et les sports sur eau se trouve au bout de la plage vers la baie de Portonaito.

 

           

  

 

7. Cartagena de Indias

Sur ce site il y a de nombreuses information sur Cartagena ainsi que sur la sécurité en Colombie. Notre section informations utiles vous permettra d'en connaître un peu plus si vous désirez passer quelques temps en dehors de Barú.

 

8. Tours et excursions avec le Decameron Explorer

 

9. Autour de Barú

Sauf visiter les îles du Rosaire, il n'y a pas grand-chose à voir autour de Barú. Le complexe est pour ceux désirant profiter de vacances tranquilles dans un lieu magnifique et loin des gens. Playa Blanca (à 3 minutes en bateau) est super beau mais plusieurs vendeurs vous attendent à votre arrivée et les prix sont exorbitants. Le Decameron Explorer offre des tours le jour et le soir.

 

10. Les demandes particulières (publiques)

 

- Ne changez pas d'argent au Decameron car le taux était de 1700 pesos pour 1 $ US et actuellement il est à 1950 pesos. Il est fortement recommandé de retirer des pesos aux guichets automatiques qui se trouvent à l'aéroport et partout à Cartagena, et ainsi avoir un excellent taux de conversion.

 

- Il n'y a aucun guichet automatique au Decameron Baru. Il y en a à l'aéroport et à Cartagena.

 

- Des couchettes pour les bébés et jeunes enfants sont disponibles gratuitement.

 

- Les gens sont très sympathiques et la plupart des employés sont des villages de l'île de Baru (Ararca, Santana et Barú). Nous avons reçu une petite surprise de la part du gérant de soir de l'hôtel monsieur Jose Ignacio, soit une bouteille de vin et des fruits.

 

- Nous avons acheté 2 casquettes du Decameron Baru et nous ferons bientôt un petit tirage gratuit pour l'envoyer au Canada...

 

- Les gens se déplaçant en fauteuil roulant peuvent aller partout car l'hôtel est construite pour faciliter leur déplacement.

 

- Les employés ne reçoivent jamais de pourboire, cependant ils sont heureux et très serviables lorsque l'on en donne. Ce n'est pas parce que c'est un tout inclus que notre générosité légendaire ne doit plus exister... au contraire mais cela est une liberté et non une obligation.

 

- Le gérant de l'hôtel se nomme Roberto Valiente (photo avec nous) et le gérant de soir Jose Ignacio.

 

        

 


Claude Lasanté

claude@editionsmelonic.com

(57) 5 690-7521

(57) 315-826-1104