Le transport entre Baru et Cartagena - Aller et retour

4 novembre 2009. Depuis les informations reçus de l'hôtel Decameron Baru le 3 novembre, une situation est à améliorer pour satisfaire les touristes concernant le transport entre Baru et Cartagena. En effet, être sur une île tranquille et dans un hôtel tout compris est merveilleux pour les colombiens, par contre plusieurs touristes pourraient être intéressés à voir ou à découvrir des choses après deux ou trois jour de plage... et Cartagena est un endroit splendide de même que la Colombie. Pour que les colombiens comprennent ce point de vue, il faudrait simplement qu'ils partent en vacances dans les autres pays !

 

Mise à jour du 8 novembre : Je ne peux pas vous apporter plus d'informations car l'hôtel Decameron ne contribue pas à vous rendre service en évitant de répondre à mes questions simples en matières de sécurité et de liberté de mouvement une fois à Baru... par conséquent, il faut voir comment se passera votre voyage une fois rendu à Baru et le désir d'aller à Cartagena. Il y a une tentative de manipulation du Decameron et une manque de transparence pour vous garder prisonnier et utiliser uniquement leurs tours et excursions pour sortir de l'hôtel... Être en vacances en prison.

 

 

Cette logistique de transport est quelque chose de très complexe quand rien n'existe et plusieurs éléments sont à considérer pour arriver à implanter quelque chose d'ordonné, avec des prix raisonnables et rentable aux entreprises de transport pour les aller-retour par voie terrestre et maritime.

 

Donc, je procèderai rapidement pour offrir un service de navette entre Baru et Cartagena afin que les gens puissent aller et revenir de Cartagena librement et sans avoir l'obligation d'utiliser nos tours et excursions. Pourquoi ? La liberté engendre les bonnes relations... Voici les actions à faire pour obtenir les informations rapidement et ensuite présenter les offres :

 

Rencontrer Amin, le propriétaire du complexe Cocoliso qui s'occupe des bateaux Alcatraz afin de voir avec lui s'il a des solutions avantageuses pour le transport par mer. Celui du transfert de l'aéroport par bateau (arrivée seulement) et celui de l'aller à Cartagena. Voir aussi si on peut revenir le soir par la mer. Voir aussi à ne pas payer la taxe de sortie au quai (12.000 $ pesos ou 6,00 $ dollars environ). Voir à insérer un tour facultatif pour découvrir les îles Rosario, Aquarium, canal del Dique, Tierrabomba et autres lieux.

 

Rencontrer Walter, le propriétaire de Guianza Express pour le transport aéroport-quai los Pegasos (Bodeguita) en autobus. Également l'aller-retour pour les gens ou groupes désirant aller à Cartagena ou autour de la ville et même à Santa Marta.

 

• Rencontrer des amis chauffeurs de taxi avec radio pour les retours à Baru le soir ou la nuit.

 

• Aller à Pasacaballos afin de connaître le dernier ferry pour traverser à Baru, les tarifs et voir si un pont est ou sera en construction.

 

• Obtenir des information de l'hôtel Decameron concernant la disponibilité de taxis de l'hôtel à Cartagena. Voir aussi à obtenir quelque chose du Decameron si cela apporte de la valeur ajoutée pour eux et leurs clients.

 

• Rencontrer d'autres opérateurs si les tarifs ne sont pas raisonnables.

 

• Offrir ce service pour les hôtels et autres entreprises à Baru.

 

 

Donc, si vous voyez des choses que je ne suis pas conscient, alors contactez-moi pour arriver à réaliser des transports complets.

 


 

Claude Lasanté

http://www.cartagena-indias.com

claude@editionsmelonic.com